Etes-vous tartes salées ou sucrées ? Cet article vous mettra l’eau à la bouche

Les tartes qu’elles soient sucrées ou salées, nous avons toutes et tous une recette de grand-mère que nous sortons et que nous maîtrisons quand l’occasion se présente. En effet, les tartes peuvent être partagées en toutes  occasions que nous les préparions pour un dîner ou pour une pause lunch entre deux entretiens, elles se dégustent chaudes ou froides selon les envies.

La France compte plusieurs régions dans lesquelles la tarte est reine. La Lorraine avec sa quiche qui est préparée à base d’œufs, de crème fraîche et de lardons ; sa voisine, l’Alsace avec sa tarte flambée, la flamenkuche, avec sa pâte fine et son goût irrésistible à base d’oignon, de crème fraîche et de quark, une variété de fromage blanc très connue en Allemagne. Nous pensons aussi à la tarte au maroille, devenue célèbre auprès du grand public après la sortie du film « Bienvenue chez les Ch’tis » et cela grâce à son ambassadeur Dany Boon. La tarte Normande, une version « bien » française de la tarte aux pommes sucrée, composée d’ingrédients naturels et onctueux tels que les pommes, la crème fraîche, le sucre et les amandes. Elaborées selon les traditions, ou revisitées par des professionnels et amateurs créatifs, avec des ingrédients locaux et des fruits de saison, les tartes sont nutritives, appétissantes et savoureuses.

Et pour les gourmandes et les gourmands que nous sommes, qui peut résister à une tarte aux fruits, une tarte « Tatin » ou encore une tarte au citron-meringuée ? Qu’on se le dise et qu’on se le répète, ce sont bien souvent les tartes les plus simples qui sont les meilleures ! Et oui, d’ailleurs connaissez-vous les origines de l’une des tartes les plus connues dans le monde, la tarte aux pommes ?

La tarte aux pommes, une idée très anglo-saxonne

tarte aux pommes

Tarte aux pommes © clarisse dsbt, unsplash

Qui a bien pu avoir cette idée si maligne qui est celle de couper des fruits, puis de les répartir sur une pâte pour enfin la cuire au four ? Après quelques recherches sur Internet, ce sont les Anglais qui seraient à l’origine de cette invention culinaire et, donc, ils seraient les premiers à avoir dégusté une tarte aux pommes, qui nous le supposons, venait juste d’être cuite et encore tiède, évidemment.

L’Apple Pie, pour tarte aux pommes dans la langue de Shakespeare, apparaît à l’époque du Moyen-Âge. Les Anglais, amateurs de desserts aux fruits, en auraient ajoutés sur leurs puddings. Les premiers écrits sur la tarte dateraient de la fin du 14ème siècle. Aux USA, l’Apple Pie fait partie des vestiges des desserts gourmands du pays, on aurait retrouvé des traces de cette tarte dans les écrits de Martha Washington, épouse du premier président des États-Unis d’Amérique.

Et la tarte Tatin, qui l’a inventée ?

Qui dit tarte aux pommes, dit tarte « Tatin », cette célèbre tarte retournée, qui associe subtilement le beurre, le sucre et des pommes caramélisées (mais qui peut résister !). Elle a vu le jour à la fin du 19ème siècle, c’est la  tarte des sœurs Tatin, Stéphanie et Caroline, hôtelières à Lamotte-Beuvron en Sologne. Un jour, alors que l’une des deux sœurs préparait le dessert pour une tablée de chasseurs, elle oublia de mettre la pâte au fond du moule et enfourna simplement les pommes. Pour rattraper son étourderie, la cuisinière décida de rajouter la pâte sur la préparation et a remis l’ensemble au four. Pour la présenter, elle a retourné le moule avant de la servir  à ses convives.

Quelle est la différence entre une tarte et une tourte ?

Suggestion de tourte © Food Photographer David Fedulov

Une tarte est similaire à une tourte car sa préparation peut aussi bien être sucrée que salée. Ce qui les différencient, ce sont les couches de pâtes. La tourte est constituée de deux ronds de pâtes entre lesquels se trouve de la garniture dense, telle que de la viande ou des pommes de terre liées aux  œufs. La tarte quand à elle ne possède qu’une couche de pâte qui supporte la mixture ou la garniture choisies.

La pâte une base commune à toutes les tartes

Préparation d’une pâte brisée © Nathan Dumlao, unsplash

La pâte est la base qui accueille les préparations et les mélanges des tartes. Nous retrouvons trois principaux types de pâtes qui sont les suivants :

La pâte feuilletée qui est une pâte riche en beurre et qui a la particularité d’être croustillante et légère après cuisson. Elle demande un temps de préparation et un temps de repos longs. La pâte feuilletée est principalement utilisée pour les tartes fines aux pommes.

La pâte brisée qui est une pâte très utilisée pour la préparation des tartes salées, telles que les quiches et les tartes flambées par exemple, ou encore pour les tartes aux fruits, dont les tartes aux quetsches. En effet, cette pâte a la particularité d’être une pâte lisse, légère, croustillante et peu friable après cuisson. Elle ne cédera pas sous le poids de la garniture et résistera davantage à l’humidité.

Enfin, la pâte sablée qui est une pâte plus sucrée que les précédentes et plus épaisse. Elle est souvent utilisée pour les tartes sucrées telles que les tartes aux fruits rouges (tarte aux fraises, tarte aux myrtilles par exemple) ou encore pour les tartes au chocolat ou les tartes aux agrumes.

Nos bons plans pour déguster des tartes succulentes à Paris

Vous en avez déjà l’eau à la bouche, n’est-ce pas ? Découvrez les meilleures adresses de Paris pour dévorer vos tartes préférées.

© Timothy Muza, unsplash

Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? Une quiche lorraine, une tarte au chèvre- épinards ou bien une tourte forestière ? Voici les meilleures adresses :

Nichée dans la mythique rue Mouffetard (5éme arrondissement), au numéro 67, La Maison des Tartes propose une palette de tartes salées dont la quiche aux lardons, la tarte aux aubergines, la tarte aux champignons… Pour le dessert, la tarte au chocolat-banane, la tarte aux abricots-pistache ou l’incontournable tarte au citron clôtureront le repas en beauté. Comptez 3,50 € la part à emporter.

Pour le goûter ou le dessert, direction la boutique de Philippe Conticini pour déguster sa tarte aux myrtilles. Pour les gourmands de myrtilles, c’est un délice dont vous nous direz des nouvelles ! La recette du Chef est simple et efficace : une pâte sucrée, un flan très crémeux et des myrtilles. A tomber par terre !   Rendez-vous dans l’une des boutiques la plus proche de chez vous : au 31, rue Notre Dame de Nazareth, dans le 3ème arrondissement de Paris, au 37, Rue de Varenne (7éme arrondissement) ou au 42, rue de l’Annonciation (16éme arrondissement) et aussi aux Galerie Lafayette Gourmet, 35 boulevard Haussmann. Une fois sur place vous pourrez aussi bien vous laisser tenter par une tarte aux fruits de saison et par d’autres créations sensationnelles. La tarte individuelle à la myrtille est proposée à 7,90 €.

Si vous n’avez pas de préférence parmi les tartes sucrées, laissez-vous tenter par les tartes de saison de la pâtisserie artisanale de « Septime ». La pâtisserie propose une variété de tartes, toutes aussi alléchantes les unes que les autres, concoctées avec des produits naturels issus du commerce équitable et traçables. Actuellement, La « Clamatarte » est à l’honneur : une tartelette au sirop d’érable et sa crème fouettée vanille. Courrez au 65 Rue de Charonne, 75011 Paris, pour satisfaire vos envies. C’est permis !

Source image mise en avant : © Dilyara Garifullina, Unsplash

Boire un smoothie, le parfait équilibre pour un maximum de plaisir et de naturel

Frais, sains et nutritifs, les smoothies sont reconnus pour être des boissons naturelles mixées à base de fruits, de légumes et d’oléagineux dont les noix, les amendes, les noisettes. Pour le boire selon ses goûts et ses envies, on y ajoute de l’eau, des glaçons, du lait ou des boissons végétales afin obtenir la texture désirée.

Sains et faciles à préparer, les smoothies peuvent être consommés à tous moments de la journée, et cela sans culpabilité, tout en restant modéré dans sa consommation quotidienne. Avec une texture crémeuse et rafraîchissante, ces mélanges fruités procurent une sensation de satiété inégalable. De plus, leurs goûts originaux et irrésistibles séduisent tous les palais. Découvrons les bienfaits et les bénéfices que nous offrent les smoothies dans notre quotidien.

Riches en fibres et en vitamines, découvrez les avantages à consommer un smoothie par jour

Tout d’abord, un smoothie bu à jeun, à l’heure du petit déjeuner, offre au corps et à l’esprit un boost d’énergie naturel inestimable. Et comme évoqué plus haut, boire un smoothie le matin offre une sensation de satiété plus longue que l’absorption de certains autres aliments.

De plus, un smoothie est une véritable source de vitamines. Il associe aussi bien plusieurs fruits que plusieurs légumes et/ou les deux en même temps pour un plein de vitamines, de minéraux et de nutriments. L’idéal est d’ajouter plus de légumes que de fruits pour faire le plein de vitamines. Par exemple, trois légumes pour deux fruits semblent une combinaison équilibrée.

Si vous n’appréciez pas vraiment le goût des légumes, pensez à le masquer en y ajoutant des fruits et un ratio de yaourt Grec ou Skyr, agrémentée d’une cuillerée de miel. Vous améliorerez nettement le goût et la saveur de votre smoothie. Notez que la recette parfaite n’existe pas, mais que la combinaison que vous aurez décidée de tester et d’approuver pourrait bien le devenir.

Le smoothie est une excellente alternative aux céréales transformées que l’on a tendance à prendre au petit déjeuner ou à l’heure du goûter. En effet, un smoothie, préparé principalement à base de fruits et de légumes, peut être accompagné de céréales, telle que l’avoine qui apporte une source glucidique saine. Notons que le smoothie est aussi une alternative aux jus de fruits qui sont généralement des concentrés de fruits mélangés à de l’eau sucrée. Plus facile à digérer, le smoothie contient beaucoup de vitamines naturelles, de minéraux, d’antioxydants et de fibres alimentaires.

A cela, vous pouvez ajouter, dans votre mélange, des sources de lipides comme des noix, des noisettes ou des amandes hachées. Si vous souhaitez marier votre boisson avec un aliment riche en graisse pour obtenir une texture plus consistante, incorporez-y des graines de lin après avoir mixé tous les ingrédients. Les graisses contenues dans ces oléagineux contiennent des vitamines et des minéraux agissant favorablement contre le stress. Comprenez que ces graisses sont d’excellents anti-dépresseurs naturels et donc nous ne pouvons que vous les recommander !

Enfin, il est nécessaire de vous rappeler que, si votre consommation de smoothie est quotidienne, il faudra éviter de rajouter du sucre blanc raffiné pour en adoucir le goût. Apprenez à apprécier le goût naturel des aliments et privilégiez le rajout de miel ou de Stévia. Le smoothie est un allié gourmand et « détox » et vous ne pourrez qu’en constater les effets bénéfiques à terme.

Les recettes de smoothies sont riches et variées et ne laissent personne indifférent. Apprendre à les préparer et apprendre à tester de nouveaux mélanges et de nouvelles saveurs, obtenir des mélanges savoureux et colorés, sont autant de raisons de consommer des fruits et des légumes. N’hésitez plus et mixez !

Ou boire de bons « smoothies » à Paris ? Nos trois adresses favorites

La première adresse que nous vous recommandons est « le Juice Lab ».

Tout d’abord, poussons la porte du Juice Lab. Niché dans le 6éme arrondissement, 11 Rue Jacob à Paris. Nous voilà dans le paradis du jus frais et du smoothie. What else ? Les produits frais, bios et 100% fait-maison. Tout est dit et il n’y a plus qu’à se faire du bien.

Le second lieu, pour profiter d’une boisson naturelle à base de fruits, est sans détour « Juicery », l’endroit « le plus nature et le plus vert », dans le 2éme arrondissement parisien. En effet, Juicery est le maître en la matière de la préparation de jus verts. Pourquoi ? Les fruits et légumes verts sont les plus purifiants pour le corps humain. Juicery se situe au 2 Rue de la Michodière, 75002 Paris.

Enfin, « Noon » est le bar à smoothie qui semble-t-il a été créé pour que nous n’ayons plus aucune excuse à consommer des fruits frais. En effet, outre la carte riche et variée, l’équipe de Noon livre vos smoothies préférés sur votre lieu de travail et cela, à un prix très abordable (à partir de 4,40 euros) !
De plus, Noon a trois adresses dans Paris :

  • 38, rue de Berri – 8éme arrondissement
    Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 15h
  • 24, rue du 4 Septembre – 2éme arrondissement
    Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 15h
  • 3, rue de la Chaussée d’Antin – 9éme arrondissement

Barbecue : Votre viande, vous la souhaitez grillée où fumée ?

A la flamme ou au grill, les viandes ont un goût unique lorsqu’elles sont cuites au barbecue. Rien que d’y penser cela met littéralement l’eau à la bouche à la majorité des français car ils sont 90% à en posséder un. Alors avec les beaux jours qui se profilent, c’est la période idéale pour sortir les grilles de cuisson et le charbon de bois pour faire griller saucisses, merguez, pièces de boeuf, ribs et autres aliments tels que poisson ou légumes. Dans cet article, nous partageons nos bons plans avec vous pour se régaler autour d’une bonne table, qu’elle soit en plein air ou en intérieur.

Le barbecue ou l’art de maîtriser la flamme

Pour les amateurs toutes catégories, le barbecue est l’art de savoir maîtriser le feu. Le feu, une méthode qui date de plus de 350 000 ans avant notre ère et qui au fil des siècles n’a cessé d’évoluer pour enfin être maîtriser. Du silex au briquet solaire inventé durant l’antiquité, les innovations n’ont jamais cessé. Toutefois, l’origine du mot barbecue vient de Barbakoa, un support de cuisson en bois permettant de faire rôtir la viande au dessus des flammes, conçu par la tribu amérindienne des Awarak.

Toutefois la cuisson au barbecue, telle que nous la pratiquons de nos jours, fut importée par les conquistadors lors de leur périple chez les Taino. Cette tribu des Caraïbes avait pour coutume de faire cuire viandes et poissons sur une grille en bois fixée au dessus de braises. Une méthode de cuisson révolutionnaire qui cuit doucement les aliments, tout en conservant saveur et onctuosité. Dès le début du 19éme siècle, les américains adoptent le barbecue et ce dernier devient une véritable institution culinaire. Lors du débarquement, l’Europe découvre cette nouvelle manière de faire griller les viandes grâce aux soldats américains. Le mot barbecue devient un mot commun et désigne l’appareil de cuisson.

Au fil des décennies, cet appareil a évolué et il est devenu de plus en plus pratique, offrant des particularités innovantes à noter. Cela concerne la grille qui permet de poser les aliments prêts à cuire sur un lit soit de braises incandescentes, soit sur le gaz ou bien même sur une résistance électrique, l’ensemble d’une apparence standard.

Outre les barbecues construits en brique ou matériaux inoxydables, les barbecues les plus répandus dans le monde se présentent sous une forme ovale divisée en deux parties : une cuve qui sert de foyer à chaleur et un couvercle en acier émaillé que l’on peut laisser ouvert ou fermé selon le mode de cuisson désiré. Nous retrouverons sur les barbecues « haut de gamme » un thermomètre qui permet de gérer et de stabiliser une température de cuisson. Vient s’ajouter à cela, une pince pour retourner les aliments en toute sécurité.

Quels types de cuisson privilégier pour un goût authentique ?

Ce qui caractérise la cuisson des aliments au barbecue, c’est certainement leur texture grillée et leur goût fumé inimitable. Ce goût incomparable qui imprègne les viandes, les poissons, les légumes, que l’on laisse cuire lentement.

La méthode low and slow a été inventée par les américains. Elle définit une cuisson basse température et lente des aliments. Ce type de cuisson est idéal pour les pièces de viande grasses et coriaces, cette cuisson fait fondre la graisse, ce qui permet d’attendrir les fibres de la viande. Cela favorise la préservation de toutes les saveurs. Au barbecue, elle apporte un goût fumé très recherché.

A l’opposé, le second type de cuisson, le plus pratiqué, est le hot and fast (chaud et rapide) qui est à l’opposé de la méthode traditionnelle citée ci-dessus. En effet, la cuisson hot and fast se fait à une température très élevée, à partir de 300°. A une température aussi élevée, la viande perd son humidité et risque de se dessécher rapidement. Pour maîtriser sa cuisson, cela demande de l’habileté et de la pratique afin d’obtenir une croûte grillée à l’extérieur et une viande cuite et juteuse à l’intérieur.

Pour les amateurs, la cuisson lente et à feu doux est généralement préférée à la cuisson rapide à feu vif, car elle permet d’obtenir une viande plus juteuse et savoureuse ; toutefois le temps de cuisson peut varier de 4 à 8 heures selon les pièces et les recettes à réaliser.

Suggestions de restaurants de barbecues à découvrir

Nous vous proposons une sélection des restaurants parisiens les plus en vogue pour ce plaisir.

The BEAST : BBQ Texan

Pour les amateurs de barbecue à l’américaine, The BEAST est le lieu incontournable. Au menu des viandes fondantes et juteuses cuites dans un four BBQ Texan et leurs sauces uniques. Vous l’avez compris, ce restaurant américain ne blague pas quand il s’agit de régaler ses hôtes.

Adresse: 27 Rue Meslay, 75003 Paris France – 3ème arrondissement.

Santa Carne : Steakhouse Argentin

Si vous rêver de manger une viande de caractère marquée et fumée, nous ne pouvons que vous conseiller ce restaurant Argentin, spécialiste des grillades. Généreuses, authentiques et chaleureuses, les grillades accompagnées d’une bonne bière fraîche locale, nous transportent à plus de 11 000 km de Paris, en Amérique Latine.

Adresse: 3 boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris France – 11ème Arrondissement

My Braii : le Barbecue itinérant

En Afrique du Sud, les aliments sont cuits dans le braii, barbecue du pays. Sous son aspect de locomotive, les viandes et légumes cuisent lentement et ont le temps de bien fondre et de s’imprégner de ce goût fumé. Le concept My Braii est un barbecue itinérant. Le temps d’un dîner, d’une journée ou événements exceptionnels, le propriétaire, Kobus Botha, s’engage à réaliser une cuisine entièrement faite maison, avec une cuisson au feu de bois pour les viandes, les poissons et les légumes, sous l’oeil des convives.

Pour plus d’informations rendez-vous sur mysouthafrica.fr

Jeongane : un barbecue coréen à Paris

Pour manger des grillades raffinées, le barbecue coréen est certainement la meilleure option. Dans un endroit feutré et apaisant, la grille est au centre de la table. Faites griller votre viande selon la cuisson qui vous convient et accompagnez-la de petits légumes croquants et typiques du pays. Pensez Jeongane pour vos prochaines grillades.

Adresse: 60 rue des Morillons, 75015 Paris France – 15ème arrondissement

Fermier Gourmet : Steakhouse du terroir

A la carte de la viande bovine française et autres plats rustiques et généreux. Une fois, installée à table, il faut remplir une fiche pour composer et personnaliser son repas. Une bonne idée pour saliver patiemment devant un choix conséquent de viandes.

Adresse : 185 Rue du Temple Metro Temple, 75003 Paris – 3ème arrondissement

Source image mise en avant: © Markus Spiske, Unsplash.

curry indien

Indien ou Japonais : Découvrez nos bonnes adresses pour manger les meilleurs curry à Paris

Le curry, en tant qu’épice, est très plébiscité dans la cuisine indienne et asiatique. Il est utilisé comme ingrédient phare dans la grande majorité des recettes locales. Il s’agit d’un des mélanges d’épices les plus populaires. Il se décline de multiples façons, compositions, senteurs et saveurs. Pour en faire bon usage, découvrez-en les spécificités et apprenez à le cuisiner.

Présentation du curry

Ce qu’on appelle communément « curry » en Occident est en réalité un mélange d’épices. Il est originaire de l’Inde du sud. Il s’utilise en Inde et en Asie du sud-est pour parfumer des plats. Dans ces contrées, on le désigne parfois par le terme masala signifiant « mélange ». Quant au mot « curry », il découle d’une déformation du terme tamoul kari,  ce dernier signifiant « sauce » ou « assaisonnement ». De manière générale, on dénote deux grandes catégories de plats à base de curry : le curry indien et le curry japonais.

Qu’est-ce que le curry indien ?

curry indien accompagné de son nan

suggestion de présentation © Amirali Mirhashemian, Unsplash


Le curry est une spécialité culinaire propre à l’Inde. Avec un goût assez relevé et marqué, il se déguste avec du riz accompagné de fruits secs ou avec des naans (pains indiens traditionnels). Le curry indien présente une consistance crémeuse car il contient de la crème fraiche ou du yaourt. Le plat de curry indien se décline en diverses variétés qui sont le curry vindaloo, le curry kashmiri et le curry madras.

Qu’est-ce que le curry japonais ?

curry japonais

suggestion de présentation © Mateusz Feliksik, Unsplash

Le curry japonais, Kare en langue nippone, est moins épicé que son cousin indien. Il est également légèrement sucré. Il possède une texture plus épaisse qu’il doit à son bouillon et à sa sauce. Ce plat est généralement servi avec du riz, avec des légumes cuits à la vapeur et avec de la viande panée. Quant à la sauce curry, en forme de cube roux au Japon, elle est utilisée pour assaisonner d’autres plats nippons dont les ramens (kare udon) et les pains au curry (kare pan).

Les différentes sortes de curry : en poudre et en pâte

Les curry servis en Occident respectent certaines compositions de base. En général, ils contiennent du gingembre, de l’ail, de l’oignon, de la coriandre, de la cardamome, du clou de girofle, du poivre, du piment et du curcuma. Cependant, leurs goûts peuvent être rehaussés avec du fenugrec, de la cannelle, des graines de moutarde ou du cumin. Ces currys ont généralement une texture poudreuse. Néanmoins, ils peuvent prendre la forme de pâte de couleurs différentes.

curry en poudre ou en pâte. Manger les meilleurs curry épicés de paris

© Indivar Kaushik, Unsplash

Sous forme de pâte, le curry se décline en curry vert : il s’agit d’un mélange d’épices contenant du paprika, de la coriandre, du céleri, de l’estragon, du gingembre, du cumin et de la citronnelle. S’ajoutent à sa composition des herbes, du lait de coco et du piment vert. Ce mélange est très fort et épicé mais cependant il est suave. Il se déguste avec du poulet ou du saumon. Sa couleur verte provient des piments verts qu’il contient.

Puis, on dénote le curry jaune. Celui-ci tient sa couleur jaune du curcuma. Ce mélange est doux et il est moyennement épicé. Il s’apprécie idéalement avec des crevettes, du poulet ou du poisson. Il se marie aussi très bien avec les plats à base de lait de coco.

Enfin, on trouve le curry rouge. Cette variante est pimentée car elle recèle des piments rouges (paprika et piment de Cayenne). Ce mélange est particulièrement populaire dans la cuisine thaïlandaise. Il contient à peu prés les mêmes ingrédients que le curry vert. Il accompagne à la perfection le poulet, le bœuf, les crevettes et le canard.

Comment cuisine-t-on un curry ?

Le curry se cuisine selon sa composition (curry vert, curry jaune, curry rouge) et le dosage de ses ingrédients. Les recettes les plus populaires sont celles à base de viande, de poulet ou d’agneau, de poisson ou encore de crevettes. Dès lors, il s’accompagne de fruits secs (raisins et noix de cajou) et d’herbes fraiches. Sous forme de sauce, le curry vient napper le riz basmati ou les légumes cuits à la vapeur.

En général, on chauffe le curry en le saupoudrant en début de cuisson. On peut également en ajouter une petite pointe dans une sauce vinaigrette afin d’assaisonner les salades. À noter que les plats chauds en leur ajoutant du curry seront d’autant plus relevés ; le curry fort à l’ancienne convient pour toutes les cuissons mijotées.

Top 5 des adresses pour déguster du curry indien à Paris

Mg Road : 205, rue Saint-Martin – 3e, restaurant revisitant les plats indiens. Les coups de cœur de son menu : Batak masala et Tamara wali

Krishna Bhavan : 24, rue Cail – 10e, restaurant végétarien reproduisant fidèlement les saveurs et les spécialités de l’Inde comme le naan, chapati, thali, etc.

Gandhi Ji’s : 12, rue Lafayette – 9e, restaurant familial servant des plats indiens très parfumés.

Maharaja : 48, rue La Condamine – 17e, restaurant culturel offrant une cuisine traditionnelle indienne et sri-lankaise à la fois onctueuse et raffinée

Marcel : 90, quai de Jemmapes – 10e, restaurant au cadre sophistiqué et promouvant le concept fusion food. Au menu : du naan burger et autres créations surprenantes.

Top 5 des adresses pour déguster du curry japonais à Paris

Higuma : 32 bis Rue Sainte-Anne, adresse offrant un cadre sobre mais une cuisine exceptionnelle. Au menu : ramens, curry japonais et gyozas.

Happa Tei : 64 rue Saint Anne, restaurant avec devanture ‘’kawai‘’ et avec service à emporter ou sur place. Au menu : de succulents takoyakis et okonomiyakis

Chez Miki : 5 Rue de Louvois, paradis culinaire nippon proposant un menu changeant selon les jours et les saisons.

Juji Ya : 46 Rue Sainte-Anne, coin traiteur-épicerie avec formule Bento et produits frais.

Aki Boulanger : 16 Rue Sainte-Anne, adresse incontournable pour essayer des repas et pâtisseries franco-japonaises comme le melon pan.

Source: Image mise en avant © Andy Hay, Unsplash

Faîtes-vous livrer les meilleurs hamburgers de Paris pendant le confinement ?

A l’heure où les restaurants délivrent uniquement leurs plats via Deliveroo ou encore Uber Eats , ceci du à cette catastrophe sanitaire que l’on appelle Coronavirus ou COVID-19, il est temps de se faire plaisir quand à être contraint d’être confiné ! Les hamburgers, tout le monde en raffole et c’est bien pour ça que l’on ne va se laisser abattre !

Star des fastfoods, les hamburgers font partie des plats préférés de beaucoup de monde. Leur succès et les variations font qu’il est devenu difficile de faire le choix parmi les nombreuses adresses qui en proposent en France. Zoom sur les burgers les plus irrésistibles de l’Hexagone.

La fabuleuse histoire du hamburger

Un hamburger est un sandwich d’origine allemande, composé de deux pains de forme traditionnellement rondes, montées l’une sur l’autre, et entre lesquelles on garnit de steak haché, de crudités, de salade, de tomates, de cornichons… Le tout est accompagné d’une sauce savoureuse voire onctueuse selon les recettes.  Ce plat célèbre dans le monde entier constitue depuis les années 50, un des emblèmes de la culture et de la cuisine américaine. Il symbolise aussi ainsi la restauration rapide au même titre que les sandwichs, les hot-dogs et les pizzas.

Le hamburger provient du steak de Hambourg, une spécialité culinaire servie dans du pain brioché comme plat fortifiant des ouvriers dans les cantines allemandes. Ce steak de bœuf haché fut également le principal plat servi à bord des bateaux de la HAPAG, la ligne maritime qui relie Hambourg à New York. C’est ainsi qu’il a conquis le sol américain. D’abord vendu au coin des rues new-yorkaises par des marchands ambulants le hamburger est très vite devenu un enjeu économique pour les chaînes de restauration rapide.

Les hamburgers sont aujourd’hui composés d’ingrédients beaucoup plus élaborés et divers qu’autrefois. Mais la recette originale se compose d’un steak, une tranche de cheddar et d’une sauce savoureuse sans oublié ses rondelles de tomates et sa salade verte et fraîche. Au fil des années, de nouveaux hamburgers plus excentriques ont été créés. Et en France, on trouve aujourd’hui un grand nombre de restaurants et snacks qui proposent leurs déclinaisons toutes aussi originales que savoureuses.

Que trouve t’on dans un hamburger ?

La question paraît futile, certes, mais détrompez-vous. Vous allez en apprendre beaucoup sur le plat préféré des petits comme des grands gourmands ! Comme vous le savez, certaines chaînes de restauration rapide qui vendent des hamburgers, ont maintes fois été pointées du doigt car elles favorisent l’obésité. En effet, les ingrédients de ce plat sont généralement caloriques et riches en gras. Le pain est un ingrédient primordial dans la qualité du Burger. Les restaurants favorisent le pain artisanal, légèrement brioché ou traditionnel. La viande la plus utilisée dans les burgers est le bœuf sous forme de steak haché.

© Pablo Merchán Montes , Unsplash

Mais il est possible d’opter pour des viandes blanches ou du poisson. Le fromage est aussi indispensable. On utilise fréquemment du Cheddar. Côté agrément, les sauces chaudes comme une bonne sauce au poivre, aux champignons, au porto ou encore à la tomate, sont appréciées. Les sauces froides comme un bonne sauce tartare, une mayonnaise citronnée ou une sauce au yaourt et fromage blanc rendent également le hamburger encore plus gourmand !

Sélection des meilleurs hamburgers parisiens à commander

Sur vos plateformes de livraisons de repas en ligne vous pourrez retrouver ces restaurants de hamburgers et vous pourrez enfin profiter d’un moment intense.

Black and White Burger : avec son burger à l’encre de seiche et sides. Une recette parmi les plus audacieuses, à ne pas manquer pour les adeptes d’originalité et de créativité.

Bio Burger : les viandes sont issues d’élevage 100% bio et les autres ingrédients sont des produits locaux de saison. Ce restaurant modifie donc ses ingrédients en fonction des produits existants sur le marché bio.

Persillé : la fois boucherie et restaurant, le Persillé choisit ses viandes avec soin pour offrir une saveur sans égale à la cuisson parfaite. Les clients peuvent choisir entre du bœuf Black Angus, de la Charolaise, de la Salers ou de la Wagyu. La sauce aux champignons et les oignons délicatement grillés avec de fines tranches de camembert au lait cru accompagnent leurs burgers.

Hamler’s burgery : leur bœuf irlandais est haché tous les matins, le pain est à la farine de maïs, le fromage du vieux Cheddar arrivant directement d’une ferme anglaise. On apprécie également les frites maison version allumettes, la mayonnaise-aïoli maison et le bacon des Alpes.

Big Fernand : propose des viandes variées (bœuf, poulet, veau, agneau), des fromages et aussi des herbes aromatiques  ( ciboulette, coriandre, persil, estragon) pour sublimer le goût des hamburgers. Les frites sont fondantes, assaisonnées avec du paprika ou des herbes de Provence.

Paris New-York – PNY : le bun (pain) est un délice, moelleux et légèrement grillé. Il enrobe généreusement les ingrédients : Cheddar affiné, poitrine fumée, avocats frais et sauce…

source image mise en avant © Filipe de Rodrigues, Unsplash

Juice bar Paris

Bob’s Juice, Juicery, Good Organic Only : les bars detox ont le vent en poupe à Paris

Les mentalités évoluent lentement mais sûrement quant à l’alimentation. Pour beaucoup de Parisiens, manger sainement devient une priorité. Avant de goûter l’assiette, les questionnements sur le mode de production, de récolte et d’abattage (pour le cas des animaux) reviennent systématiquement. Et les boissons ne font pas exception.

L’engouement des Parisiens autour de cette nouvelle manière d’appréhender l’alimentation est confirmée par le succès de nombreux bars de detox : Bob’s Juice, Juicery et Good Organic Only. Healthy food, detox… Zoom sur le concept qui se cache derrière ces mots (qui tendent à devenir galvaudés) ainsi que les adresses à ne pas manquer.

Detox, healthy food – qu’est-ce que ça signifie?

Par opposition à la junk food (malbouffe), la heathy food fait tout simplement référence à l’art de manger sainement (health pour santé et food pour alimentation). Il est ici question de sélectionner le contenu de l’assiette en fonction des besoins de l’organisme. L’objectif : trouver une alimentation saine et équilibrée (no gluten et lactose), et ce sans pour autant compromettre le goût de la nourriture, ses propres convictions et modes de vie. La healthy food, c’est mieux manger tout en conservant l’aspect plaisir.

La detox s’inscrit dans la même optique. Elle ne se rapporte pas uniquement à un régime qui sert à perdre du poids. Elle permet à l’organisme de se purifier et de se régénérer.

Bar à jus Paris

Les bars à jus séduisent de plus en plus de parisiens © Zeny Rosalina, Unsplash

Menus detox

Les menus detox, généralement bio, permettent d’atteindre la portion quotidienne de 5 fruits et légumes par jour. Les smoothies sont les plus accessibles, la préparation est rapide et ne suppose pas de prérequis en cuisine, il suffit de tout mixer et le tour est joué. Toutes les mixtures sont possibles, combinaisons de fruits, légumes, graines vertueuses, ou bien les 3 à la fois. Chacune de ces mixtures possède des propriétés différentes selon les ingrédients : antioxydant, minceur, bonne mine, drainant, etc.

Exemple de smoothie detox pour 4 verres : mixer 2 yaourts grec 0% + 2 pommes vertes + 100g d’épinards frais + 10cl de lait écrémé + 1 c. à s. de miel + 1 c. à s. de jus de citron jusqu’à l’obtention d’une texture lisse. À servir bien frais.

Quels avantages ?

Les smoothies sont de loin meilleurs qu’un jus industriel : plus nutritif et moins onéreux. Le breuvage présente bien des avantages :

  • rapide à préparer
  • bourré d’antioxydants et de vitamines
  • facile à digérer
  • déclinable à l’infini
  • bon pour la santé

Bars parisiens healthy et tendances à découvrir

Beaucoup de Parisiens ne jurent aujourd’hui que par les boissons nutritives au point que des bars dédiés aux smoothies ont vu le jour. Quelques adresses se sont imposées comme référence healthy à Paris, il s’agit de Bob’s Juice, Juicery et Good Organic Only.

Bob’s Juice

Bob’s Juice est une enseigne américaine qui a ouvert plusieurs adresses à Paris. On y mange bon et healthy du lundi au vendredi de 8 à 15 heures et les samedis de 8 heures 30 à 16 heures. Ses spécialités : des jus pressés à froid préparés quotidiennement avec des fruits et légumes frais. L’enseigne propose également des délicieuses soupes vegan, des salades bien équilibrées ainsi que toutes sortes de plats ressourçant à base d’aliments bio.
Adresse : 15 Rue Lucien Sampaix, 75010 Paris.

Juicery

Un autre concept qui ne manque pas en popularité : Juicery. C’est un grand comptoir blanc où se défilent plusieurs compositions ultra-vitaminées. Chacune de ces compositions est élaborée à partir de fruits et légumes bio (crus et pressés à froid). Egalement au menu des acai bowl bio 100% bio (faits maison bien évidemment) ainsi que de nombreuses formules petit-déjeuner avec granola maison. L’assiette tient également la forme : salades de petit épeautre avec du thon de l’Île-d’Yeu et des pousses d’épinard auxquelles s’ajoute une sauce à la levure détoxifiante.

Juicery est ouvert du lundi au vendredi de 8 heures 30 à 19 heures.
Adresse : 2, rue de la Michodière, 75002 Paris

Good Organic Only

Good Organic Only est une marque de jus de fruits et légumes detox dont la création revient à Mareva Galanter. La maison propose de goûter green & glam avec des infusions Chic des Plantes 100% bio. Elle ouvre en semaine de 9 heures 30 à 19 heures ; et les samedis de 11 heures à 19 heures.
Deux adresses :
Marais : 17, rue des Archives 75004 Paris
Kléber : 41 avenue Kléber 75116 Paris

Source images mises en avant: © Zeny Rosalina, Unsplash.

Avocateria, premier bar à avocats

Avocateria : découvrez le premier « avocado bar » de France

Qu’est-ce qui est vert, très nourrissant et bon pour la santé ? C’est l’avocat, bien entendu. Ce fruit se distingue par sa forme particulière, ronde à la base et s’affinant au sommet. Sa coque renferme une chair fondante et généreuse. Pour savoir si un avocat est à maturité et prêt à être mangé, les amateurs vous diront qu’il suffit de planter la pointe d’un couteau dans son noyau puis de le tirer. Si le noyau suit, le fruit est mûr, si il résiste l’avocat est encore vert et sa texture plus ferme.

L’avocat : un fruit sain et nourrissant

A l’origine les avocats viennent des régions tropicales humides d’Amérique centrale, du Mexique jusqu’au Guatemala. On les cultive maintenant en Corse, en Espagne et au Maroc. Ces fruits verts, poussant sur les avocatiers, se cueillent quand leur coque verte commence à foncer. Plus la coque est foncée, plus c’est le signe d’avoir une chair tendre et savoureuse à l’intérieur. Son goût unique aux subtiles notes de noisette et sa texture fondante comme le beurre en font un fruit gourmand et riche en lipides.

Les vertus de l’avocat sont nombreuses. Tout d’abord le fruit vert est riche en vitamines C et E ainsi que la vitamine K qui impacte positivement la glycémie. L’avocat contient aussi du magnésium et du potassium, essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme humain. Son gras naturel est bon pour le système cardio-vasculaire. Autant de bienfaits auxquels l’on ne peut  résister.

Avocateria, bar à avocat Paris

Avocateria : le premier bar à avocat de Paris

Etes-vous prêt à découvrir un lieu ou l’on mange bien, éco-responsable, et healthy ? Si oui, voici notre cœur de cette rentrée. Niché au cœur de Paris, Avocateria est le premier “avocado bar” en France, comprenez un restaurant dédié à l’avocat. Les fondateurs, Linda et Alex, fous d’avocats ont pensé le restaurants de leur rêve. Un lieu où toutes les recettes, aussi créatives et variées soient-elles, sont faites à base de ce fruit gras. Guacamole, tartines gourmandes, salades, ou desserts, chaque plat est fait maison et healthy. En effet, l’Avocateria prône le naturel, l’authenticité et l’éco-responsabilité.

Linda et Alex sont les fondateurs de ce bar original dédié uniquement à l’avocat. Ces deux amoureux du fruit ont créé un lieu à leur image, simple et raffiné. Chaque jour de nouvelles recettes sont inventées, l’avocat se marie subtilement à de nouvelles saveurs pour ravir nos palais. En toast, en bowl ou burger, chaque plat est cuisiné et cuit sur place avec des produits bio.

L’alchimie parfaite entre la créativité sans fin des co-fondateurs et les vertus de l’avocat font de l’Avocateria un lieu vivant ou il fait bon se retrouver avec soi-même, en famille ou entre amis pour déguster et partager de bons petits plats.

Avotoast : la tartine à l’avocat saine et gourmande

Le bar parisien propose sur sa carte sa spécialité : l’Avotoast. Cette préparation culinaire se compose d’un toast subtilement grillé, qui accueille une délicieuse purée d’avocat assaisonnée et accompagnée divers petits fruits coupés en morceaux et autres céréales. Cette tartine croustillante et fondante fait le plaisir des petits et des grands gourmands.

Ce mélange unique apporte une touche d’originalité dans la façon de cuisiner l’avocat que l’on consomme généralement en salade ou bien broyé, en guacamole, pour accompagner ses chips tortillas.

Informations pratiques

Adresse : AVOCATERIA, 44 rue du Caire, 75002 Paris

Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 11:30 à 14:30, le samedi et dimanche de 12:00 à 16:00 et désormais le vendredi et le samedi soir de 19:00 À 22:00.

Le Dimanche Avo brunch de 12:00 à 16:00

Avocateria ne fait pas les réservations (Premiers arrivés, premiers servis).

sources : image principale Thought Catalog, Unsplash

Bustronome voyage gourmand

Le Bustronome : une expérience culinaire insolite à Paris

Visitez Paris, le temps d’un dîner, vous en avez rêvé ? Le Bustronome l’a réalisé. Le Bustronome est un concept de restaurant innovant qui vous fait vivre Paris différemment. En effet, vous montez à bord d’un bus impériale pour une découvert de Paris unique et originale. En effet, vous allez pouvoir admirer les plus beaux monuments de la capitale avec un verre de champagne à la main et en mangeant de bon petits plats mijotés. Êtes-vous prêt pour un voyage gourmand et riche en émotions ?

Tout commence au centre de Paris

Pour cette balade féerique, le Bustronome vous accueille place de Charles de Gaulle Etoile, dans le 16ème arrondissement de Paris. Cette place est très connue car c’est la place ou s’érige l’Arc de triomphe et ou commence la plus belle avenue du monde du même nom. Accueilli par l’équipe et une fois dans entré dans le bus, nous nous retrouvons comme dans un cocon de verre, car le toit bombé est totalement vitré et nous permet d’apprécier pleinement le panorama. Vous prenez alors place à table, celle que vous avez réservé et ou une coupe de champagne vous attend. Une fois tous les convives à bord, les portes se ferment, le bus démarre le moteur et descend l’avenue des Champs Élysées vers Concorde. Le bus passera par Opéra, vers le Musée du Louvre, les Invalides et la Tour Eiffel. Au programme pas moins de 3 heures de ballade à travers les plus beaux monuments de la capitale.

Un dîner gastronomique à vous couper le souffle

Le Bustronome est lancé, il roule sur les avenues célèbres et dans les rues typiques de la capitale. Une coupe de champagne à la main, vous profitez, tels des privilégiés, de Paris comme jamais. Mieux qu’une carte postale vous pouvez tout percevoir tout observer sans bouger de votre table et cela en vue 360° car rappelons-le le toit est en verre. L’obélisque de la concorde est à couper le souffle, l’escale à Hôtel de Ville est unique, la vue de Notre Dame est somptueuse et la tour Eiffel est majestueuse. L’expérience est saisissante tant une atmosphère musicale vient renforcer l’expérience. On en a plein les yeux, plein les papilles et plein les oreilles. Cet harmonie parfaite mettant en avant tous nos sens, nous fait passer la plus délicieuse des journées ou soirées.

© capture d’écran – parcours du Bustronome, site officiel

Deux menus, au choix

Place au menu, bien entendu car cette expérience unique est un savant mélange des sens et les papilles ne sont pas oubliées. Le Bustronome propose le choix entre deux menus : celui à 65 € ou celui à 130 € par personne. Les menus sont classiques mais raffinés et surtout 100% français.

Informations pratiques :

– Menu : 65€ à 130€
– Temps :  3 heures
– Services :  midi et soir
– Point de départ place Charles de Gaulle Etoile, Paris (16 arrondissement)

Un petit mot pour la fin

Que pensez-vous de cette nouvelle expérience ? Est-ce que visitez Paris en buvant et mangeant vous enchante ? Notez que le concept du Bustronome est maintenant disponible à Londres. Ainsi vous pourrez aussi visiter les plus belles places de la capitale de l’Angleterre pour un déjeuner en tête à tête, une parenthèse féerique entre amis ou un moment fort en famille.

Riz Riz, un restaurant parisien qui vous fait manger du riz

Les cuisines conceptuelles intriguent, appellent les palets gourmands qui sont en quête de de nouvelles saveurs et d’originalité. Les nouvelles générations de restaurants qui s’ouvrent se concentrent sur l’expérience, qu’est celle de travailler un aliment et ainsi le faire découvrir ou redécouvrir sous toutes les formes.

Découvrons un concept innovant et végétal qui propose, de l’entrée au dessert, des spécialités à base de riz. Niché dans le troisième arrondissement de Paris, Riz Riz est le premier restaurant conceptuel qui propose des préparations 100% fait maison à base de riz.

Le riz, cet aliment incontournable

Quel est le point commun entre un poulet au curry, des arancinis ou encore un onigiri ? C’est le riz biensûr !

Le riz est une céréale qui appartient à la famille des poacées, vous savez ces plantes vertes telles le blé, le maïs et le riz notamment. Le riz se cultive dans les régions tropicales sur la planète et fait partie des aliments de base dans bon nombre de pays du monde entier.

Dans le monde, le riz est utilisé pour de nombreuses préparations salées comme sucrées. Cuit à l’eau, à la vapeur, frit ou soufflé, le riz se mange et se savoure de mille et une manières. Un restaurant parisien a mis en avant cet aliment en proposant des plats du monde.

bol de riz – suggestion de présentation

Riz riz, le restaurant qui sublime le riz

Riz Riz est un restaurant qui a ouvert ses portes dans le troisième arrondissement, à Paris. Dans une ambiance bistronomique chaleureuse, Riz Riz apporte une touche végétale et colorée à tous ces plats typiques pour les rendre irrésistiblement gourmands.

L’équipe du restaurant Riz Riz, composée de 3 amis passionnés, ne manque pas de créativité et régale leurs convives en concoctant tous leurs plats sur place avec des ingrédients frais et locaux.

La carte est alléchante et nous pouvons composer notre menu par une entrée, un plat et terminé par des desserts so tasty.

Pour commencer vous avez le choix entre des Onigiris aux 2 pestos, ce sont ces délicieuses boules de riz japonaises, des Sushis Donuts avec sa garniture de saisons et sa sauce secrète ou un le Petit Mezze maison et ses Arrancinis maison.

Puis pour le plat principal, vous devez faire un choix et des plus difficiles, car pas moins de 6 recettes toutes aussi exotiques qu’originales sont disponibles et dans ce choix, nous retrouvons le Risotto aux Champignons accompagné de son tofu mariné, le Dhal d’Épinard et son duo de riz blanc et noir, ou encore le Black Panther, à base d’edamame, de tofu aux 5 parfums, de coriandre fraîche et de riz noir, ou la Gaufre à la patate douce, à tomber !

Enfin pour les gourmands, c’est l’heure du dessert. Riz Riz offre alors une note de douceur notamment avec son onctueux Riz Riz au lait ou bien son Merveilleux Chocolat-Fraises sur base de crumble, fraises fraîches & riz soufflé au caramel. Tout simplement divin. Pour le reste on ne peut que vous conseiller de venir découvrir ce restaurant gourmand pour voyager au travers des divers recettes gourmandes et saines.

Informations pratiques :

Riz Riz
221 rue Saint-Martin
75003 Paris

Horaires midi : tous les jours de 12h00 à 15h00 / à partir de 16h le weekend
Horaires soir : tous les jours de 19h00 à 23h00

source © photo mise en avant Pille-Riin Priske – Unsplash