Etes-vous tartes salées ou sucrées ? Cet article vous mettra l’eau à la bouche

Les tartes qu’elles soient sucrées ou salées, nous avons toutes et tous une recette de grand-mère que nous sortons et que nous maîtrisons quand l’occasion se présente. En effet, les tartes peuvent être partagées en toutes  occasions que nous les préparions pour un dîner ou pour une pause lunch entre deux entretiens, elles se dégustent chaudes ou froides selon les envies.

La France compte plusieurs régions dans lesquelles la tarte est reine. La Lorraine avec sa quiche qui est préparée à base d’œufs, de crème fraîche et de lardons ; sa voisine, l’Alsace avec sa tarte flambée, la flamenkuche, avec sa pâte fine et son goût irrésistible à base d’oignon, de crème fraîche et de quark, une variété de fromage blanc très connue en Allemagne. Nous pensons aussi à la tarte au maroille, devenue célèbre auprès du grand public après la sortie du film « Bienvenue chez les Ch’tis » et cela grâce à son ambassadeur Dany Boon. La tarte Normande, une version « bien » française de la tarte aux pommes sucrée, composée d’ingrédients naturels et onctueux tels que les pommes, la crème fraîche, le sucre et les amandes. Elaborées selon les traditions, ou revisitées par des professionnels et amateurs créatifs, avec des ingrédients locaux et des fruits de saison, les tartes sont nutritives, appétissantes et savoureuses.

Et pour les gourmandes et les gourmands que nous sommes, qui peut résister à une tarte aux fruits, une tarte « Tatin » ou encore une tarte au citron-meringuée ? Qu’on se le dise et qu’on se le répète, ce sont bien souvent les tartes les plus simples qui sont les meilleures ! Et oui, d’ailleurs connaissez-vous les origines de l’une des tartes les plus connues dans le monde, la tarte aux pommes ?

La tarte aux pommes, une idée très anglo-saxonne

tarte aux pommes

Tarte aux pommes © clarisse dsbt, unsplash

Qui a bien pu avoir cette idée si maligne qui est celle de couper des fruits, puis de les répartir sur une pâte pour enfin la cuire au four ? Après quelques recherches sur Internet, ce sont les Anglais qui seraient à l’origine de cette invention culinaire et, donc, ils seraient les premiers à avoir dégusté une tarte aux pommes, qui nous le supposons, venait juste d’être cuite et encore tiède, évidemment.

L’Apple Pie, pour tarte aux pommes dans la langue de Shakespeare, apparaît à l’époque du Moyen-Âge. Les Anglais, amateurs de desserts aux fruits, en auraient ajoutés sur leurs puddings. Les premiers écrits sur la tarte dateraient de la fin du 14ème siècle. Aux USA, l’Apple Pie fait partie des vestiges des desserts gourmands du pays, on aurait retrouvé des traces de cette tarte dans les écrits de Martha Washington, épouse du premier président des États-Unis d’Amérique.

Et la tarte Tatin, qui l’a inventée ?

Qui dit tarte aux pommes, dit tarte « Tatin », cette célèbre tarte retournée, qui associe subtilement le beurre, le sucre et des pommes caramélisées (mais qui peut résister !). Elle a vu le jour à la fin du 19ème siècle, c’est la  tarte des sœurs Tatin, Stéphanie et Caroline, hôtelières à Lamotte-Beuvron en Sologne. Un jour, alors que l’une des deux sœurs préparait le dessert pour une tablée de chasseurs, elle oublia de mettre la pâte au fond du moule et enfourna simplement les pommes. Pour rattraper son étourderie, la cuisinière décida de rajouter la pâte sur la préparation et a remis l’ensemble au four. Pour la présenter, elle a retourné le moule avant de la servir  à ses convives.

Quelle est la différence entre une tarte et une tourte ?

Suggestion de tourte © Food Photographer David Fedulov

Une tarte est similaire à une tourte car sa préparation peut aussi bien être sucrée que salée. Ce qui les différencient, ce sont les couches de pâtes. La tourte est constituée de deux ronds de pâtes entre lesquels se trouve de la garniture dense, telle que de la viande ou des pommes de terre liées aux  œufs. La tarte quand à elle ne possède qu’une couche de pâte qui supporte la mixture ou la garniture choisies.

La pâte une base commune à toutes les tartes

Préparation d’une pâte brisée © Nathan Dumlao, unsplash

La pâte est la base qui accueille les préparations et les mélanges des tartes. Nous retrouvons trois principaux types de pâtes qui sont les suivants :

La pâte feuilletée qui est une pâte riche en beurre et qui a la particularité d’être croustillante et légère après cuisson. Elle demande un temps de préparation et un temps de repos longs. La pâte feuilletée est principalement utilisée pour les tartes fines aux pommes.

La pâte brisée qui est une pâte très utilisée pour la préparation des tartes salées, telles que les quiches et les tartes flambées par exemple, ou encore pour les tartes aux fruits, dont les tartes aux quetsches. En effet, cette pâte a la particularité d’être une pâte lisse, légère, croustillante et peu friable après cuisson. Elle ne cédera pas sous le poids de la garniture et résistera davantage à l’humidité.

Enfin, la pâte sablée qui est une pâte plus sucrée que les précédentes et plus épaisse. Elle est souvent utilisée pour les tartes sucrées telles que les tartes aux fruits rouges (tarte aux fraises, tarte aux myrtilles par exemple) ou encore pour les tartes au chocolat ou les tartes aux agrumes.

Nos bons plans pour déguster des tartes succulentes à Paris

Vous en avez déjà l’eau à la bouche, n’est-ce pas ? Découvrez les meilleures adresses de Paris pour dévorer vos tartes préférées.

© Timothy Muza, unsplash

Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? Une quiche lorraine, une tarte au chèvre- épinards ou bien une tourte forestière ? Voici les meilleures adresses :

Nichée dans la mythique rue Mouffetard (5éme arrondissement), au numéro 67, La Maison des Tartes propose une palette de tartes salées dont la quiche aux lardons, la tarte aux aubergines, la tarte aux champignons… Pour le dessert, la tarte au chocolat-banane, la tarte aux abricots-pistache ou l’incontournable tarte au citron clôtureront le repas en beauté. Comptez 3,50 € la part à emporter.

Pour le goûter ou le dessert, direction la boutique de Philippe Conticini pour déguster sa tarte aux myrtilles. Pour les gourmands de myrtilles, c’est un délice dont vous nous direz des nouvelles ! La recette du Chef est simple et efficace : une pâte sucrée, un flan très crémeux et des myrtilles. A tomber par terre !   Rendez-vous dans l’une des boutiques la plus proche de chez vous : au 31, rue Notre Dame de Nazareth, dans le 3ème arrondissement de Paris, au 37, Rue de Varenne (7éme arrondissement) ou au 42, rue de l’Annonciation (16éme arrondissement) et aussi aux Galerie Lafayette Gourmet, 35 boulevard Haussmann. Une fois sur place vous pourrez aussi bien vous laisser tenter par une tarte aux fruits de saison et par d’autres créations sensationnelles. La tarte individuelle à la myrtille est proposée à 7,90 €.

Si vous n’avez pas de préférence parmi les tartes sucrées, laissez-vous tenter par les tartes de saison de la pâtisserie artisanale de « Septime ». La pâtisserie propose une variété de tartes, toutes aussi alléchantes les unes que les autres, concoctées avec des produits naturels issus du commerce équitable et traçables. Actuellement, La « Clamatarte » est à l’honneur : une tartelette au sirop d’érable et sa crème fouettée vanille. Courrez au 65 Rue de Charonne, 75011 Paris, pour satisfaire vos envies. C’est permis !

Source image mise en avant : © Dilyara Garifullina, Unsplash

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *